Street in the City

Street in the City  (mp3)

On peut présumer que la City de cette chanson de Pete Townsend (leader du groupe The Who) et Ronnie Lane (il a fait partie des Stones) est celle de Londres, le quartier des affaires. Et Fleet Street est la rue où étaient les sièges sociaux des journaux, autrement dit, c’est la presse. Un quêteux sur le coin de la rue (on peut présumer que c’est un nouveau chômeur) observe l’activité environnante.
 

 

 L’économie va mal, des entreprises ferment leurs portes, le gouvernement américain doit secourir des institutions financières, ce qui va directement à l’encontre de l’idéologie qu’il dit avoir. Bush est ainsi devenu le président des USA le plus interventionniste de l’histoire!

Les présidents de grandes entreprises continuent à toucher leurs salaires faramineux et parfois même leurs bonis alors qu’ils mettent des employés à pied et ferment des usines et des bureaux. Il y a des requins de la finance et des voleurs de grand chemin comme Normand Lacroix.  

Mais il y a aussi des gens honnêtes dans les institutions financières et chez les courtiers, qui veulent aider leurs clients à réaliser leurs projets, leur donner de bons conseils, et qui traversent en ce moment une période très difficile. Ils sont éclaboussés par les erreurs et les fraudes des autres, par leurs mauvaises décisions.

 

Dans les années 80, je travaillais pour une banque à charte alors que les taux directeur était à 19 %. Je devais appeler des gens pour leur dire qu’ils allaient se faire saisir. Un client hypothécaire de la succursale s’est pendu. Je rentrais au travail en pleurant. J’ai fini par quitter car je n’étais plus capable d’endurer cela.
Il faut voir au-delà des chiffres, les drames humains qui se jouent.

 

 

 

 

  

Street in the City
Pete Townsend-Ronnie Lane

Album – Rough Mix (1977)

  

Street in the city. Street in the city on a working day.

Street in the city. Street in the city on a working day.

There’s a man up on that ledge. He’s only cleaning windows.

What a shame, who’s to blame, for the pain with his sin

Gonna lean back on my wall and pray for him to fall.

See that man going in the bank with a blue suit?

He’s carrying a bag full of very important papers.

There’s old Mac trying to busk with his new flute.

Did you read about the Cambridge raper?

Street in the city. Street in the city on a working day.

Street in the city. Street in the city on a working day.

Those girls pass every day. They seem to think I’m funny.

It’s just a game that they’re playing till they can claim their personal man.

Gonna lean back on my wall and pray for her knickers to fall.

See that woman with a bun in her hair?

Don’t she know that ain’t still done anywhere?
See that man going in the Wig and Pen?
He was charged with telling lies again.I see the world go by as I lean against my wall.

I watch as Fleet Street makes new heroes rise and fall.

The news is written in the eyes of us all.

On is a sinner. One is a saint, but most of us worry about showing up late.

I’m gonna lean back on my wall and pray for him to fall.

Street in the city. Street in the city on a working day.

Street in the city. Street in the city on a working day.

There’s a man up on that ledge. He’s only cleaning windows.

What a shame. Who’s to blame for the pain?

Publicités
Publié dans Humeur, Politique américaine, Société. Étiquettes : , , , , . Commentaires fermés sur Street in the City
%d blogueurs aiment cette page :