La preuve que la philosophie est utile!

Commentaire envoyé au Devoir sur l’article Hausse des droits de scolarité – John Rawls contre la conception entrepreneuriale de l’université.

La philosophie est l’une de ces «disciplines» qu’on essaie de nous présenter comme inutile. Les ténors populistes alimentent l’anti-intellectualisme ambiant trop souvent au Québec en soulignant que les artistes sont subventionnés, que les ballerins crèvent de faim et que peu de philosophes travaillent dans leur domaine. Mais l’art n’est pas que du divertissement. C’est aussi un moyen d’expression, un morceau de notre culture. Il suffit de regarder la peinture Guernica de Picasso…

J’ai beau être une diplômée des HEC, je veux affirmer bien haut que la mission de l’université est avant tout d’avancer les connaissances et l’humanité en général. Elle doit aider ses participants à développer leur esprit d’analyse, leur capacité de réflexion et leur sens critique. On forge des caractères.

Mais bien sûr, des citoyens qui réfléchissent, qui sont conscients des enjeux, qui analysent le discours politique et les programmes des partis, c’est subversif. Ça dérange. Un peuple ignorant est un peuple docile. Quand on n’a pas les concepts pour nommer la réalité, qu’on ne sait pas les manier, on est réduit au novlangue de 1984.

C’est tout comme quand on a réduit les cours de philosophie dans les cégeps à de simples cours de rhétorique (bien structurer et défendre un argument — le contenant — plutôt que penser — le contenu).

Et on se demande ensuite pourquoi tant de gens d’affaires n’ont aucune morale? Le concept de bien commun a été évacué pour le moi, moi, moi. Et ce ne sont pas nécessairement les jeunes les plus coupables à cet égard. L’individualisme forcené, la fausse doctrine de l’objectivisme et le greed is good ont fait le reste. On évoque Adam Smith, sans jamais l’avoir lu.

L’université n’est pas une école de métiers.

Merci pour cet exposé éclairant. Et on viendra nous dire que la philosophie est inutile.

œœ———————

Autre article intéressant qui effleure la même problématique : Ras-le-bol des idées néolibérales

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :