Le PQ, Malavoy en tête, a complètement perdu la boule! L’anglais n’est PAS une langue étrangère ici!

Copie d’un courriel envoyé notamment à Mme Malavoy.

Madame la Première Ministre,
Madame la Ministre,
Monsieur le Ministre,
Madame et Monsieur les députés de Québec Solidaire,

Excusez-moi, mais je suis en furie! «Langue étrangère»: le commissaire aux langues officielles en désaccord avec Malavoy.»  Et il a raison!

Vous faites du révisionnisme à la soviétique, maintenant, au PQ? Vous avez décidé de faire disparaître la présence anglophone au Québec? Alors que vous siégez dans un Parlement de type Westminster? Qu’il y a
800 000 anglophones ici qui sont nés ici? Allô langue étrangère!

J’AI MON VOYAGE!!! Mme Malavoy, êtes-vous devenue folle ou quoi? Les Anglo-Québécois étaient ici avant vous, qui êtes née à Berlin, de un! De 2, allez dire ça aux descendants de Wolfred Nelson et de David Payne, entre autres! De 3, les anglophones sont ici depuis 400 ans, même si ça ne fait pas votre affaire! De 4, allez voir les noms et les dates sur les pierres tombales des Anglo-QUÉBÉCOIS dans les cimetières!!! Même en Irlande (du Nord, du Sud, peu importe) les gens n’ont jamais dit que l’anglais était une langue étrangère et ils ont souffert bien plus que nous (jusqu’au génocide, ou presque).

Êtes-vous tombés sur la tête? Est-ce que vous allez déporter mon mari (bilingue), qui est né ici en 1949?
De quoi on va avoir l’air aux Nations Unies? Est-ce que vous savez ce que c’est, les droits de la personne?

Je me félicite d’avoir voté pour QS et non pour votre parti de racistes qui devient de plus en plus semblable au Front national (ça devrait vous dire quelque chose, ça, Mme Malavoy?)!

P.S. J’ai eu ma première carte du PQ en 1972 (je ne l’ai plus depuis que M. Boisclair a été chassé du PQ en partie par l’homophobie… ) alors je vous suggère fortement de prendre ce commentaire au sérieux! Vous ne vous voyez pas aller?

Je suis traductrice. Il y a des sièges sociaux ici. Il y a l’industrie des TI. Vous voulez qu’on parte? Et non ce n’est pas un coup de la Brinks de ma part!

Prenez une carte du monde et regardez-la, bonyenne!

Dois-je conclure que la presse anglophone a raison? Ça valait bien la peine de vous défendre!

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :