Les sparages de Mossieu de Jean-François, vicomte de Lisier

Les Bérêts bleus ou bluenecks. Qui pompent le kool-aid bleu à grands lampée.

Et Péladsconi. Qui a assisté au Conseil des ministres alors qu’il possède des médias. Qui peut favoriser la publication de nouvelles qui aident le PQ (l’accident du métro Fabre a été présenté de manière à encourager l’islamophobie; le journaliste a insisté que c’était un hidjab alors que la police le niait). Qui pourrait s’il le voulait espionner les communications électroniques des opposants (la légalisation de l’espionnage électronique des citoyens ou des mesures qui le facilitent ont été proposées à 4 reprises par les conservateurs; ils remettent ça d’ailleurs*). Qui est propriétaire de médias férocement anti-Québec (quoi de mieux pour faire mousser le séparatisme? ou un cas grave d’auri sacra fames?) Qui a passé trois heures seul à seul avec Harper au sujet de Sun News.

Les progressistes ont quitté le PQ. Pire, le PQ applique, mutatis mutandis, les mêmes politiques que les conservateurs.

J’avais écrit ceci sur le blogue de Chantal Hébert http://www.lactualite.com/blogues/le-blogue-politique/ca-commence-plutot-mal/ (et je n’ai pas changé d’idée) :
Quand on regarde ça froidement et objectivement, les politiques de Mme Marois ressemblent à s’y méprendre à celles de Harper.

Même couleur : le bleu nationaliste chauvin et xénophobe.
L’austérité pour des raisons purement idéologiques (le FMI a dit que c’était une erreur mais ils le font quand même)
Le repli sur soi et le désir de retourner dans un passé qui n’a jamais existé (le Québec monolithiquement catholique, c’est une invention de Duplessis, je pourrais citer une vingtaine d’exemples)
Attachement à la religion chrétienne de pure façade
Augmentation des frais modérateurs
Politiques hostiles aux gagne-petit (les bénéficiaires d’aide sociale, les parents qui font garder des enfants… à Ottawa la liste est très longue)
Corruption et scandales à la pelle
Servilité devant l’industrie pétrolière
Aucun respect pour l’environnement
Faire des promesses et faire le contraire une fois élu(e)
Utiliser les élections et prorogations pour fuir les commissions d’enquête
Les portes tournantes entre le monde du lobbyisme et celui de la politique…
Des adversaires pas de taille pour diverses raisons, ce qui leur permet de faire ce qu’ils veulent

* On ne se contera pas de peurs. Les gouvernements ont peur des citoyens, de ce que ceux-ci pourraient apprendre (l’ampleur des répercussions des changements climatiques, la corruption. les magouilles pétrolières.. de toute façon, les trois problèmes n’en forment qu’un) et de ce que ceux-ci pourraient faire. Ils ont peur de la facilité d’organisation que confère els médias sociaux. Pourquoi les corps de police québécois se dotent-ils de tanks? De balles de plastique?

La loi anti-masques et le règlement P6 ont UN but: permettre aux services de sécurité de faire de la reconnaissance faciale, de monter des dossiers et d’échanger de l’information avec d’autres gouvernements. Essayez de passer la frontière après ça. Et attendez-vous à vous des militants se faire arrêter pour possession de pornographie juvénile (plantée). Snowden a révélé des documents qui montrent que c’est dans les projets. Le rapport Flanagan décrit les activistes écologistes comme des terroristes.

Des jeunes de McGill se sont fait arrêter dans un autobus en route pour Victoriaville. Pourquoi? Ils avait été présents aux manifs du G20. Un d’entre eux était en bris de condition. Comment ont-ils fait pour savoir qu’ils étaient là? Je suppose qu’on les avait pistés avec son cellulaire. Ceux qui ont été arrêtés PRÉVENTIVEMENT n’avaient rien fait de mal.

Je n’invente rien. Je peux backer tout ce que j’ai écrit, qui est de l’info publique mais dispersée.

Les droits de la personne au Canada, de plus en plus c’est quelque chose qu’on a quand on ne s’en sert pas.

la page à papi

banniere_jflisee 2

[Mise à jour: J’ai publié le 13 mars, sur le blogue de Jean-François Lisée, une intervention que le maître de céans a accepté de publier, avant de céder à son atavisme sectaire et de la retirer quelques heures  plus tard… comme s’il avait voulu démontrer par là l’étendue de son ouverture à la dissidence: Venez à nous, souverainistes de la diaspora Solidaire. Mais fermez-vous la gueule bin tight! 

Le texte en est publié plus loin.]

Je suivais assidûment le blogue de Jean-François Lisée dans les pages de L’Actualité. J’ai décroché depuis qu’il a perdu toute trace d’objectivité… le jour où il est devenu Ministre.

Oh, bien sûr, un fin observateur ne cesse pas de l’être du seul fait qu’il est élu à l’Assemblée Nationale, mais la partisanerie prend maintenant nettement le dessus.

Sous le titre « La triste chute de Françoise David », l’homme publiait le 11 mars…

View original post 1 207 mots de plus

Publicités
Publié dans Canada. Commentaires fermés sur Les sparages de Mossieu de Jean-François, vicomte de Lisier
%d blogueurs aiment cette page :