Un pays métissé, ou plus blanc que blanc?

un pays métissé

Je viens de retrouver ceci dans mes archives en faisant le ménage. C’est un meme que le PQ a diffusé et qui contient une citation de Mme Marois tirée d’un discours du 30 août 2012. Je l’avais conservé car j’aimais cette vision.

Quel air prophétique sur la photo! Quelle bonne comédienne! NOUS AVONS ÉTÉ BERNÉS.

Je manque de temps pour en dire davantage pour le moment mais c’est assez clair que l’impression que ça donne est tout autre que celle du projet de loi 60!

Je vais revenir étoffer et modifier ce billet plus tard, car il y a looooong à dire!

Quebec charter could be key to PQ election campaign > c’est évident depuis le début

Publicités
Publié dans Amistad, Amitié, Antiracisme, Politique québécoise, Québec inclusif, Quebec Politics. Étiquettes : , , , . Commentaires fermés sur Un pays métissé, ou plus blanc que blanc?

Être QuébécoisE, qu’est-ce que ça veut dire?

 
VELH

Publié dans Amistad, Amitié, Antifascisme, Antiracisme, ÇA SUFFIT LA VIOLENCE!, Éducation, বন্ধুত্ব, મિત્રતા, Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l’État ainsi que d’égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d’accommodement, Colonialism, Colonialisme, Démocratie, Désinformation et propagande, Democracia, Democracy, Derechos de la Mujer, Derechos humanos, Droits de la personne, Droits des femmes, Fascism, Fascisme, Féminisme, Feminism, Fondamentalisme religieux, Gender Politics, Human Rights, Islam, Justice, Justicia, La drette, Leadership des femmes, Liberté de religion, Liderazgo de Mujeres, Mes valeurs, Minority government, My values, Philosophie politique, Politique québécoise, Quebec Politics, Racisme systémique, Religion, Religions, Right-wing propaganda, Société, Solidaridad, Solidarité, Solidarity, Systematic Racism, Systemic Racism, Terrorism, Terrorisme, Women Leadership, Women Rights, 友誼, ידידות, שלום והרמוניה, السلام والوئام, صداقة. Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , . Commentaires fermés sur Être QuébécoisE, qu’est-ce que ça veut dire?

Aux Québécois venus des autres saisons


BIENVENUE


Mon pays

Gilles Vigneault

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver
Mon jardin ce n’est pas un jardin, c’est la plaine
Mon chemin ce n’est pas un chemin, c’est la neige
Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver

Dans la blanche cérémonie
Où la neige au vent se marie
Dans ce pays de poudrerie
Mon père a fait bâtir maison

Et je m’en vais être fidèle
À sa manière, à son modèle
La chambre d’amis sera telle
Qu’on viendra des autres saisons
Pour se bâtir à côté d’elle

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver
Mon refrain ce n’est pas un refrain, c’est rafale
Ma maison ce n’est pas ma maison, c’est froidure
Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver

De mon grand pays solitaire
Je crie avant que de me taire
À tous les hommes de la terre
Ma maison c’est votre maison

Entre mes quatre murs de glace
Je mets mon temps et mon espace
À préparer le feu, la place
Pour les humains de l’horizon
Et les humains sont de ma race

Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver
Mon jardin ce n’est pas un jardin, c’est la plaine
Mon chemin ce n’est pas un chemin, c’est la neige
Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’hiver
Mon pays ce n’est pas un pays, c’est l’envers
D’un pays qui n’était ni pays ni patrie
Ma chanson ce n’est pas une chanson, c’est ma vie
C’est pour toi que je veux posséder mes hivers

VELH

Publié dans Antiracisme, Droits de la personne, Droits des femmes, Humeur, Islam, Politique québécoise, Société. Commentaires fermés sur Aux Québécois venus des autres saisons

Je reblogue : Ianik Marcil et l’appel du vide

Je ne peux m’empêcher de rebloguer l’excellent billet publié hier par Ianik Marcil. On peut le lire ici http://ianikmarcil.com/2013/11/17/lappel-du-vide/. Je le reproduis intégralement.

L’appel du vide

novembre 17th, 2013  |  Published in À la uneOpinions

La culture, c’est de gagner en liberté et de perdre en arbitraire. L’inculture, c’est de gagner en licence et en arbitraire.

Pierre Vadeboncœur, Trois essais sur l’insignifiance, Montréal : l’Hexagone, 1989, p. 28.

Comme c’est le cas pour plusieurs personnes de mon âge, le Voir était un incontournable il y a 20 ans. Autant pour les annonces classées – pour se trouver un énième appartement d’étudiants – que pour connaître le rythme auquel le Montréal artistique et communautaire vibrait.

Le monde évolue, bien sûr. Mon Voir papier que je lisais religieusement à la fin des années 1980 alors que j’étais étudiant doit s’ajuster à la réalité actuelle. Celle de notre société évoluant à vitesse grand V tout comme celle du monde des médias chamboulé par la réalité du web.

En revanche, une nouvelle initiative du Voir me laisse sans voix. Cela s’appelle « trouble.voir.ca » . Il s’agit, grosso modo, d’explorer les recoins les plus sombres du web – le « far web ». Une initiative, selon le rédacteur-en-chef du journal, d’une expérimentation. Jeter la lumière sur les sombres recoins du web.

En l’occurrence, il y a quelques jours, on y a présenté un « reportage » sur un sombre personnage, Dominic Pelletier. Résumons. Dans cette capsule, une jeune nouvelle vedette du web, Gab Roy, interview l’individu. Lequel profère des propos misogynes à décaper un plancher de bois franc. Non content d’en rigoler à la fin – « ce type est fou » dit-il en substance, mais avec le rire nerveux de celui qui a vu une horreur sans la dénoncer – tout au long de son « reportage » il relance la bête. Et la bêtise, par ses multiples questions.

A priori, je ne trouve rien à reprocher à cette intention d’expérimentation. En revanche, j’ai bien du mal, le mot est faible, à avaliser le traitement que le Voir offre de cette expérience. Voir offre un canal de diffusion efficace voire prestigieux à un odieux personnage (on s’accordera tous sur le caractère odieux du type et de ses propos). De plus, ce « reportage » n’a rien d’un travail journalistique. Aucune analyse, aucune critique, aucune mise en perspective. Voir ne fait que reproduire in extenso ses propos. Gab Roy, malgré son inconfort, rigole comme une baleine en disant à la fin que ça n’a aucun sens – sans compter qu’il relance joyeusement l’autre idiot. Est-ce du journalisme? De l’éditorial? Non, c’est de la complaisance: on donne la parole à un dangereux débile.

Il ne s’agit pas ici d’opinion, mais de propos haineux et misogynes. Lesquels n’ont pas place dans la sphère publique. Lesquels doivent être condamnés. Or que fait le Voir: les diffuser. Ce qui ne fera que les conforter. Et surtout, bien plus grave, conforter ceux qui les écouteront et les avaliseront, tout confortablement dans leur fauteuil devant leur écran. Simon Jodoin a écrit ceci ces derniers jours: « Au-delà des clics, bien avant les profits ou le buzz médiatique, ces gens et leurs auditeurs m’intéressent. Grandement. » Pas moi. Ils me répugnent. Et il y a un code criminel pour les faire taire, le cas échéant. Si on vend plus de livres merdiques que de recueils de Rimbaud, c’est entre autres parce que l’on n’élève pas assez le niveau dans les médias grand public. Si le Voir avait mis l’énergie à promouvoir un poètes.voir.ca à la place, par exemple, peut-être que le monde serait meilleur. La demande est créée par l’offre, pas l’inverse, quoi qu’en dise une majorité de mes confrères. Mais en offrant un canal de diffusion à ces propos, on les banalise, on en fait un freak show plutôt que d’en démonter les mécanismes pour les mieux dénoncer.

On prétend que l’exposition au grand jour de ce type de propos les condamne de facto. C’est ce qu’écrit, notamment, Judith Lussier. Je ne suis pas d’accord. Offrir une visibilité à un quidam – qui plus est, de manière complaisante – qui n’occupe aucun rôle social ou politique ne contribue qu’à avaliser son propos – malgré les intentions du diffuseur de cette initiative. Plusieurs de mes amies victimes des conséquences de tels propos ont vu remonter en elles des blessures des violences passées dont elles ont été victimes en entendant cette entrevue avec Dominic Pelletier. Il serait légitime de diffuser des propos condamnables proférés par un personnage public – politicien, humoriste, homme de pouvoir. D’un inconnu misogyne et xénophobe, que cherche-t-on ? Je n’en sais trop rien. Une chose dont je suis persuadé, par contre, c’est qu’on lui offre un canal de diffusion rêvé puisqu’il n’est médiatisé par aucun discours critique ni mise en perspective.

En réalité, la chose que je comprends le moins est que ça soit le Voir qui propose cela. Le Voir que j’ai connu, étudiant, ce média vivant de culture et de société, ne ressemble pas à cette « expérience ». Je ne reconnais pas le Voir que j’aimais et auquel j’étais fier de contribuer quand on m’y as invité comme blogueur. Fondamentalement, ce que j’en comprends, c’est qu’on cherche à attirer les « jeunes » (whatever that means) qui suivent déjà ces hurluberlus en espérant les amener à consommer de la haute culture? Il s’agit là du problème fondamental à mes yeux de ce projet. Étudiant, mes profs ne m’amenaient pas à lire Giono en passant par les BD stupides de Archie: ils me parlaient de Giono avec passion pour que j’aie envie de le lire. Les mauvais profs n’y arrivaient pas; les bons, oui. Ce que le Voir fait avec ce projet c’est précisément d’ouvrir la porte à ce nivellement par le bas en lançant ce message: d’une part, on laisse la paroles aux débiles parce qu’on croit important de montrer qu’ils existent et que, d’autre part, on va attirer des jeunes qui, pourtant, ont beaucoup plus d’intelligence pour faire la part des choses et qui n’ont pas besoin de ce paternalisme pour atteindre la haute culture.

Dans 90% des entrevues que je donne dans les médias on me présente comme économiste et blogueur auVoir. Depuis que trouble.voir.ca est mis en ligne, je me fais bombarder de commentaires du type: « Quoi? Tu avalises ça, étant un collaborateur au Voir ? ». Non, je ne l’avalise pas. Je refuse d’être coupable par association d’une expérience qui diffuse des propos qui sont au mieux odieux, au pire dignes de condamnations au criminel. Le Voir n’est pas une grosse organisation médiatique comme le Journal de Montréal ou La Presse. La perception est que nous formons une petite équipe tricotée serrée. Du coup, la perception négative rejaillit sur nous tous.

Le climat difficile que nous vivons présentement fait en sorte que je souhaite contribuer à des médias qui élèvent le débat. L’initiative « trouble.voir.ca » ne contribue en rien à assainir ledit climat, c’est plutôt l’inverse.

L’appel du vide – voilà le mal fondamental de notre époque. Voilà, aussi, pourquoi, je refuse d’être associé à une initiative qui le glorifie. Je préfère, de loin, favoriser la promotion de Giono tout autant que de jeunes poètes, bédéistes, littéraires et essayistes qui nous permettent d’évoluer vers un monde meilleur.

NB: Mon site personnel, sur lequel vous lisez ce texte, n’a pas été mis à jour depuis plus d’un an. N’y cherchez donc pas mes contributions récentes – elles y seront intégrées bientôt.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊
Et ça m’inspire la réflexion suivante :
Des fois je me demande si cette fausse respectabilité, cette «fiction de la chance égale aux deux côtés de la médaille» (qui a notamment contribué à légitimer le déni des changements climatiques dans les médias américains) ne sert pas les intérêts de quelqu’un.Sans tomber dans les théories du complot, on observe que des forces s’organisent dans la société civile pour provoquer des changements bénéfiques ou stopper des tendances dangereuses (l’érosion des droits des Premières Nations, l’exploitation sans aucun frein des ressources naturelles…). Et ça dérange. Quelle belle riposte sans en avoir l’air que de donner une antenne aux libertatariens, aux populistes etc. Qui se chargeront de légitimer la réaction. http://www.theguardian.com/environment/earth-insight/2013/jun/14/climate-change-energy-shocks-nsa-prism. Il est intéressant notamment de lire la biographie d’Éric Duhaime… sans rien affirmer, ça me fait «jongler».

P.S. On a vraiment besoin de gens comme Ianik Marcil – Punkonomie et Léo-Paul Lauzon pour «démancher» les faussetés dont on nous abreuve quotidiennement. Et de l’Institut IRIS aussi.

My grandfather was wounded in Passchendaele

Arthur Girard_c
passchendaele-7313
This Song For You
(Chris de Burgh)

Hello darling, this is the army,
I’ve just got the time to write,
Today we attack, there’s no turning back,
the boys they’re all ready for the fight.

Yes, I’m well but this place is like hell,
they call it Passchendaele,
In nineteen seventeen the war must be ending,
the General said this attack will not fail;

So I’m writing down this little melody
When you play it my love, think of me…
We’ll be together in this song for you,
And it goes Lalala…sing it darling…Lalala…

They got old Bill and the Sergeant is still out there
Wounded in some shellhole,
They say this war will end all wars,
Oh God I really hope it will,

Oh how’s old England, are they still singing
those songs that we loved to sing,
When all this is over, we’ll go sailing in Dover,
catching fish like we used to with a string,

Oh I miss you, I miss you, I miss you so,
If they get me my love you will know…
We’ll always be together in this song for you…

And it goes Lalala…I have to go now…
take care of yourself my love

I forgot to say my other grandfather was also a volunteer in WWI.

One hundred percent. Not bad for a nation of cowards, racists and fascists, what do you think?

My mom was a civilian worker for the CF, she was executive secretary to the commanding officer at CFB Longue-Pointe in the nineteen sixties.

Most people were more or less  bigoted at the time, and moreso in 1940. And now the right paints itself as staunch allies of Eretz Yisrael. Nice virginity surgery. Guilt and belated patching much? If only the Jews knew how poisonous that ‘support’ is.

And of course Québécois are tribal and racist. Mazel Tov.

In solidarity with Elsipogtog

From Idle No More
safe_image
Today, settlers and Indigenous protestors and Warriors were subjected to violent action from the RCMP for their participation in a legitimate peaceful nonviolent action defending their lands and asserting their sovereign duty to protect the land and the people. Stand in solidarity with the protestors by taking action below!
http://www.idlenomore.ca/30_actions_in_solidarity_with_mi_kmaq_anti_fracking_protestText « SOLIDARITY » to 306-994-7009 to receive text updates and alerts related to the Mi’kmaq Anti-Fracking Actions and other solidarity actions.TAKE ACTION:

Organize a Solidarity event or action – many actions and events are being organized around the world – see the list below! Organize your own event or action, add it to the event list on the Idle No More website, and make sure to take photos and video to share.

Make a donation to support the Elsipogtog Anti-Fracking Actions:http://sacredfirenb.wordpress.com/donate-to-the-sacred-fire/

Contact the New Brunswick Premier to express your concern over the government and RCMP’s actions against the Mi’kmaq.
New Brunswick Premier – David Alward
premier@gnb.ca
Phone: (506) 453-2144
Fax : (506) 453-7407

Sign the Lead Now Petition: Tell the RCMP: Don’t violently intervene in peaceful First Nations protests.

Learn about some of the background on the Elsipogtog resistance:http://sacredfirenb.wordpress.com/

SOLIDARITY ACTIONS AND EVENTS

1. Elsipogtog: Blockade – Route 134

http://www.idlenomore.ca/elsipogtog_blockade

2. Ottawa: Elsipogtog Solidarity – Ottawa, Unceded Algonquin Territories

http://www.idlenomore.ca/solidarity_with_mi_kmaq_anti_fracking_actions

3. Ottawa: Sit in on the Parliament Hill in support of our Mi’kmaq family

http://www.idlenomore.ca/sit_in_on_the_parliament_hill_in_support_of_our_mikmaq_family

4. Iqualuit: Elsipogtog solidarity march in Iqaluit

http://www.idlenomore.ca/elsipogtog_solidarity_march_in_iqaluit

5. Winnipeg – Stand with Elsipogtog First Nation

http://www.idlenomore.ca/stand_with_elsipogtog_first_nation

6. Burnt Church – SUPPORT ELSIPOGTOG AND KENT COUNTY

http://www.idlenomore.ca/support_elsipogtog_and_kent_county

7. Fort McMurray – Solidarity Rally In Fort McMurray for Elsipogtog

http://www.idlenomore.ca/solidarity_rally_in_fort_mcmurray_for_elsipogtog

8. Chicago – Mi’kmaq solidarity vigil

http://www.idlenomore.ca/janie/mi_kmaq_solidarity_vigil

9. Lethbridge – In Solidarity with our Mi’qmaq (Elsipogtog) Brothers and Sisters

http://www.idlenomore.ca/bravenewrays/in_solidarity_with_our_mi_qmaq_elsipogtog_brothers_and_sisters

10. Regina – Stand in Solidarity with Elsipogtog First Nation!

http://www.idlenomore.ca/stand_in_solidarity_with_elsipogtog_first_nation

11. Caledonia – Six Nations blocks southern Ont. highway in solidarity with N.B. protesters

http://www.idlenomore.ca/six_nations_blocks_southern_ont_highway_in_solidarity_with_n_b_protesters

12. Saskatoon – Elsipogtog Solidarity – Saskatoon Rally

http://www.idlenomore.ca/elsipogtog_solidarity_saskatoon_rally

13. Sault Ste Marie – Elsipogtog Solidarity!

http://www.idlenomore.ca/elsipogtog_solidarity

14. Windsor, NS – Windsor Nova Scotia in solidarity with Rexton, NB

http://www.idlenomore.ca/132016/windsor_nova_scotia_in_solidarity_with_rexton_nb

15. Victoria – Solidarity March in Victoria for Elsipogtog

http://www.idlenomore.ca/christinec/solidarity_march_in_victoria_for_elsipogtog

16. Halifax – Elsipogtog Anti-Fracking Solidarity Action in Halifax

http://www.idlenomore.ca/elsipogtog_anti_fracking_solidarity_action_in_halifax

17. Edmonton – Solidarity with Elsipogtog – Edmonton and Area

http://www.idlenomore.ca/solidarity_with_elsipogtog_edmonton_and_area

18. Vancouver – Elsipogtog Solidarity – Unceded Coast Salish Territories

http://www.idlenomore.ca/elsipogtog_solidarity_vancouver_unceded_coast_salish_territories

19. Eagle Lake First Nation – Treaty#3 Dryden District in Solidarity with‪#‎Elsipogtog‬

http://www.idlenomore.ca/mgardner_/treaty_3_dryden_district_in_solidarity_with_elsipogtog

20. Barrie – Standing in Solidarity- No means NO

http://www.idlenomore.ca/standing_in_solidarity_no_means_no

21. Truro – Millbrook First Nation solidarity with Elsipogtog

http://www.idlenomore.ca/millbrook_first_nation_solidarity_with_elsipogtog

22. Tobique River- Tobique First Nations blocking off the Trans Canada highway

http://www.idlenomore.ca/tobique_first_nations_blocking_off_the_trans_canada_highway

23. Toronto – Emergency Gathering Toronto Native Centre 6:30pm Tonight!

http://www.idlenomore.ca/emergency_gathering_toronto_native_centre_6_30pm_tonight

24. Montreal – Urgent: Solidarity With Mi’kmaq Land Defenders

http://www.idlenomore.ca/urgent_solidarity_with_mi_kmaq_land_defenders

25. Sudbury – Candlelight Rally in Support and Solidarity with the MIQMAK’s Against FRACKING and SWN

http://www.idlenomore.ca/candlelight_rally_in_support_and_solidarity_with_the_miqmak_s_against_fracking_and_swn

26. Kitchener-Waterloo – Idle No More Tri-Cities Solidarity Rally With Elsipogtog

http://www.idlenomore.ca/idle_no_more_tri_cities_solidarity_rally_with_elsipogtog

27. Alderville First Nation – Round Dance Flash Mob Peterborough and Surrounding Areas

http://www.idlenomore.ca/round_dance_flash_mob_peterborough_and_surrounding_areas

28. Moncton – Moncton Joins the Global FrackDown!

http://www.idlenomore.ca/plrstweet/moncton_joins_the_global_frackdown

29. Nanaimo – Elsipogtog Solidarity – Nanaimo, Unceded Coast Salish Territories

http://www.idlenomore.ca/89639/idle_no_more_support

30. New York – Emergency demo: Police attack canadian indigenous-led anti-fracking protest – emergency solidarity demo at the new york city canadian consulate: 5:30pm, oct 17

http://www.idlenomore.ca/nyc_emergency_demo_police_attack_canadian_indigenous_led_anti_fracking_protest_emergency_solidarity_demo_at_the_new_york_city_canadian_consulate_5_30pm_oct_17

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Resources on Elsipogtog by âpihtawikosisân

Dear Rex: Colonialism exists, and you’re it.

%d blogueurs aiment cette page :