Dear Rex: Colonialism exists, and you’re it.

Dear Rex: Colonialism exists, and you’re it.

Excellent. Must read.

Publicités

La Charte? Pu capab!

hibou tanné
Aucun commentaire haineux ne sera publié. Par contre, je me réserve le droit de les transférer à la police si c’est justifié. Tenez-vous-le pour dit. Apparemment, certains n’ont pas envie de tester… respectable simon picotte Michael Laughrea David Ouellette

Eh oui, je défends le port de la kippa (Mazel Tov aux gens qui me dépeignent comme antisémite depuis des années!), du turban et du hidjab. Pas pantoute le tchador, l’abaya, le niqab et tout ce qui est plus « voilant », par contre, et ceci est ferme.

Les gens s’indignent contre le voile, mais je ne les entends pas trop se plaindre de l’utilisation faite des femmes dans la publicité. On ne parlera pas de la porno, etc.

Je pense que l’Occident n’a pas de leçons de respect ni de dignité des femmes à donner à qui que ce soit. (Et surtout pas l’arrière-garde macho des hommes pseudo-féministes et leurs cheerleaders réactionnaires. Je ne parle PAS de tous les hommes.)

Les Femen ont d’ailleurs été fondées… par un homme! Il savait que des seins, ça attirerait l’attention!

Et si nous avons des catholiques qui prennent la pilule, et que tout le monde sauf les évêques trouve ça normal, pourquoi se préoccuper de ce que les mollahs pensent du maquillage? Ces femmes voilées sont pour la plupart sincères, non opprimées, et suivent leur conscience. Nous avons nos propres contradictions… elles sont nombreuses! Alors pourquoi être étonnés que les musulmanes en vivent, consciemment ou non. Le monde arabe a créé les Mille et Une Nuits, le baladi, beaucoup de superbes poésies… et l’islam. Nous avons les soeurs cloîtrées et les annonces de déodorant Axe!

Dalila ne vit pas en Iran, que je sache? Elle vit ici! Je sais bien que les femmes sont traitées comme des citoyennes de seconde zone dans beaucoup de pays, moins développés ou pas (pas juste musulmans, à propos! Aux États-Unis, qui réglementent davantage les utérus que les mitraillettes… en Inde, en Afrique…). Mais en quoi cela a-t-il rapport avec ce qui se passe ici? Nous ne sommes pas en train de régler les problèmes de l’Arabie saoudite, mais en train d’essayer de réparer les pots cassés par le PQ et ses fomenteurs de haine.

Et puis j’en ai marre des féministes occidentaux, privilégiés, blancs et chrétiens (surtout certains hommes) qui ne connaissent qu’une seule façon d’être féministe — en microjupe et pas de brassière (c’est vraiment être libérée, ça??) — et ne croient pas les musulmanes quand elles disent faire leur choix librement, quand ils et elles ne leur accordent même pas la capacité de penser par elles-mêmes. Ça vaut bien la peine de parler des pères et des maris qui les oppriment et les traitent en mineures quand certains ici font la même chose!

Je ne suis pas musulmane et je ne porterais jamais le voile, car ce n’est pas moi. Mais voulez-vous bien cesser de penser et de décider à la place des femmes svp?

Nous nous plaignions naguère que Trudeau & Cie voulaient annihiler notre culture et faire de nous un groupe ethnique comme les autres. Il y a seulement notre culture qui est digne de respect? Certains Québécois, se sentant attaqués, ont adopté une position défensive et se sont repliés sur eux-mêmes. Grâce à la charte, les musulmans vont faire la même chose! Et c’est compréhensible.

Ça vaut bien la peine de chialer contre les ayatollahs!

Billet qui va fort probablement être rallongé plus tard.


En calvaire contre le crucifix

Femmes voilées: «augmentation dramatique» des agressions

Jean Dorion, l’anti-Djemila Benhabib

Ajout le 2013-10-05

Au sujet de la pseudo charte québécoise de la laïcité, qui est en fait une manière d’imposer la façon de faire chrétienne (selon une décision des tribunaux des années 1950, dans le cas d’un Témoin de Jéhovah).

Donc, non, ça ne vient pas seulement de Trudeau! La liberté de conscience et de religion est la première liberté qui est mentionnée dans la charte fédérale.

«Laïcité au Canada : Liberté de conscience et exigence d’égalité» de Micheline Milot dans «Archives de sciences sociales des religions», no 146, avril-juin 2009, p. 61-80

Réflexion sur la portée et les limites de l’obligation d’accommodement raisonnable en matière religieuse, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec, février 2005 (PDF)

Ajout le 2013-10-07

Feminism And Race: Just Who Counts As A ‘Woman Of Color’? Ou comment les femmes autres que blanches (et occidentales et chrétiennes?), ou les femmes blanches et noires si on a de la chance, sont traitées en êtres humainEs non importantEs, voire inexistantEs dans le débat sur le féminisme

La reine en croix

« La Ligue des droits et libertés lance cette semaine une nouvelle édition de son fascicule sur la laïcité. Nous vous invitons à le lire et à le diffuser dans vos réseaux :http://liguedesdroits.ca/wp-content/fichiers/laicite_reedition_oct.2013.pdf. »

Ajout le 2013-10-15
U
n tit détail que Mâme Bertrand & Friends oublient : 1 bonne partie du Maghreb et le Liban sont d’anciennes colonies françaises officielles ou presque et ça a joué dur en sacrament (Albert Memmi, ça vous dit quelque chose? L’OAS? Les pieds-noirs?).

Raison de plus pour les gens ayant des liens avec là-bas d’être sur la défensive vis-à-vis leur identité. Mais oups! Selon certain, la seule identité qu’il vaut la peine de défendre sur cette terre c’est celle des tits Québécois blancs, joualisants (bon nombre de ces gens-là parlent et écrivent le français mieux que nous!), pseudo-chrétiens (alors que 40% ou plus des Québécois n’y connaissent rien mais font semblant parce qu’ils aiment les arbres de Noël et puis c’est moins forçant que de penser à une solution de rechange authentique). Et plogués en permanence sur le câble américain!

Ça leur prendrait une dose intraveineuse de bell hooks! Tsé là, une féministe de couleur qui conteste le pseudo-féminisme des dames patronesses blanches, riches, colones (c’est quoi le féminin de colon?) et chrétiennes.

Trop bon, faut que je recolle (de Facebook)

Ianik Marcil

« Pourquoi apparaît-il si normal à un si grand nombre d’entre nous que l’essentiel du débat au sujet de l’immigration porte sur nos exigences, nos conditions, et très rarement sur ce que nous devrions exiger de nous-mêmes comme société d’accueil? (…) Tant et aussi longtemps que nous confinerons le débat public sur l’immigration à celui de l’intégration culturelle ou de l’apport économique représenté par les nouveaux arrivants, nous vivrons dans l’illusion d’une société juste.» – Christian Nadeau, Liberté, égalité, solidarité (Boréal, 2013), p. 192/195.« J’avais promis de ne plus parler de la Charte. Je retire cette promesse. De mes sœurs québécoises portant le hijab sont attaquées (heureusement, que verbalement, de celles que je connais) ces jours-ci. J’ai honte de mon coin de pays. »
Janette au pays des malaises

Ajout le 20 octobre

No matter how you are dressed you can still be prejudiced. Removing the visible signs is wishful thinking.

Et puis ce que je trouve particulièwrement enrageant c’est que des Québécoises et des Québécois — membres d’un peuple qui s’est plaint (souvent avec raison) que sa culture, ses coutumes n’étaient pas respectées par les autres reproduisent exactement ce comportement avec les musulmanEs.

Il y a des catholiques qui prennent la pilule. Il y a des féministes botoxées. Notre société supposément égalitaire utilise trop souvent les femmes pour vendre toutes sortes de produits, les sous-paie… la pornographie est florissante… et nous venons nous mêler de dire aux autres quoi faire? Ahem… Les musulmanEs sont des humainEs. Pourquoi ce deux poids deux mesures?

Combien de pays du Maghreb et d’Afrique ont été colonisés, exploités, francisés de force, etc.? Ces gens-là ont dû lutter pour tenir leur caractère propre en vie. Et là, nous allons les mettre sur la défensive en leur IMPOSANT notre façon de voir? Quelle belle façon de «favoriser le vivre-ensemble»! On veut leur faire ce qu’on nous a fait : les rendre invisibles!


I often disagree with Mr. Coyne but here I have to say he is non-partisan. Indeed, we were told by most of the press « there is nothing bad in this budget ». As he points out, nothing could be further from the truth.

And some measures are shockingly racist or show the contempt for civil servants that is the usual fare from Ottawapiskat since at least 2011.

And expect a row with the provinces about manpower training. It’s already begun with Quebec. Also, I betcha the $5,000 is not going to be indexed.

Corporations already have too much of a say about what is being taught and HOW it is being taught. This makes it worse.

J’ai répondu :

Et ce sont pourtant des diplômés en sciences humaines qui nous gouvernent (droit, économie… Pauline Marois = travail social et MBA). Je me suis déjà pognée avec un prof de sciences de la santé de McGill (tout un spécimen) qui disait que l’économie n’est pas une science… faudrait le dire à Harper. (Je lui ai répondu que ce n’est pas une science exacte.) Et le management, on va me faire accroire que c’est une science dure? Il y a là autant de gourous, de charlatans et de théories à la mode qu’ailleurs. Je le sais, je suis diplômée HEC en économie appliquée! Qui se souvient encore de la gestion par objectifs?

Et les gouvernements prennent des décisions à tour de bras en se basant sur les diktats de ces shamans de plastique.

Détails et dédales

L’autre soir à l’émission Bazzo.tv, le professeur d’histoire Marc Simard a évoqué «les gens en sciences humaines» qui sont dans «l’errance un petit peu». Avec raison, de nombreux intervenants sur le plateau ont réagi vivement. Je pourrais pourtant rejoindre M. Simard sur ce point (ce serait bien la première fois): c’est vrai que ça erre fort en sciences humaines. Nous pourrions nous demander si c’est si grave d’errer ou encore si ça n’erre pas ailleurs, mais aux fins de la réflexion, je voudrais surtout insister sur cette errance des sciences humaines.

Il me semble que si ça erre là plus qu’ailleurs, ce n’est pas tant que les sciences humaines provoquent l’errance, mais plutôt que nous avons tendance à envoyer ceux qui errent en sciences humaines.

Encore souvent considérées comme les sciences molles, les sciences humaines traînent avec elles le boulet de leur mauvaise réputation. Si ce n’était que des membres…

View original post 630 mots de plus

Publié dans Éducation, Commodification, Marchandisation. Commentaires fermés sur

For my lost Sisters in Spirit: gone but NEVER forgotten

May justice be done. SOON.

families of Sisters in Spirit

These magnificent MRAs in all their fear and hate…

I like all of this blogpost :

Funny Men’s Rights Video Time!

Don’t worry, it’s not a video BY an MRA. It’s a video ABOUT MRAs. A little cartoon, to be specific, by Scott Benson, who has this to say about it on his Vimeo page:

A quick editorial cartoon about the intersection of self-pity, entitlement, rape, territoriality, misogyny and fear of women. You see it all over the place online in the form of Men’s Rights Activists (of whom there are a few reasonable non-misogynists), Men Going Their Own Way, Pick Up Artists, and dudes touting the “Red Pill”, because The Matrix is a good movie. Look any of these up if you have the stomach for it. These are extreme examples, but watered-down forms of these ideas are everywhere.

In lurking their blogs and youtube channels for a while, I’ve noticed that beyond the standard patriarchal chauvinism there is this deep fear of women – what they will do to me, how they will reject me, how they will use me, how they are changing society in a way that does not favor me, how they are making men into something I don’t like, how they are making themselves into something I don’t like, that they won’t give me what I want, and that they won’t give me what I think is rightfully mine. This goes beyond fear of feminism- this is fear of women at its purest. And that, to quote a puppet, leads to anger and hate. It’s sad.

Naturally, Benson had to close the comments to the video because of, you know, too much MRA.

He wrote more about it all on his Tumblr.

I was alerted to the video by various people, including Cloudiah, which reminds me to remind you all to go look at Cloudiah’s excellent Artistry for Feminism And Kittens blog.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
FAIR WARNING: NO HATEFUL COMMENTS WILL BE PUBLISHED AND HATEFUL COMMENTS WILL REPORTED IF WARRANTED. NO FOOLING AROUND.

Notice hereby served to Jean Charest

TO ENGLISH-SPEAKING PROGRESSIVES ALL OVER CANADA
I am hereby serving notice, for the whole of Canada to see, to Jean Charest and his bunch of ****ks (except Mr. Paradis and Lise Thériault). Because of you, Québécois have been labelled as « genetically corrupt ». This slur on my people you will pay for. We are going to wipe out your party from the face of the earth forever. Your name will live in infamy (and Wikipedia).

We are going to defeat you so utterly you will cry. We will support the Charbonneau Commission of Inquiry until all the crooks are put in jail, including you if you are one of them. WE WILL CLEAR OUR NAME. And you will also pay for sending your thugs after our children to maim them and calling them terrorists. You have enacted laws that compare to those of the worst dictatorial regimes in the world.

There is a price bill for this. You will get it with due process and human rights respected, which is something you don’t care about. Money matters to you a lot more.

I spoke.

¡YA BASTA! NO PASARAN!

%d blogueurs aiment cette page :